Un pirate pourrait extraire les clés cryptographiques envoyées par votre mobile. Des chercheurs démontrent que le paiement via un smartphone n’est pas sans danger. L’évolution des paiements via un téléphone portable est en marche. Les opérateurs téléphoniques et les constructeurs d’appareils l’affirment : les smartphones sont l’avenir des systèmes de sécurisation des paiements mobiles. Seulement, des chercheurs viennent de mettre un gros grain de sable dans ce rouage qui se voulait si bien huilé. Les smartphones et autres appareils mobiles consomment plus d’énergie lors de certaines opérations, comme les calculs cryptographiques. En conséquence, les ingénieurs du Cryptography Research ont mis au point une attaque qui permet de surveiller le signal sans fil émis d’un smartphone. Une interception possible sur une vingtaine de mètres via une antenne, un pc et une radio. Le matériel utilisé lors de la démonstration ne coûte pas plus 1.700€.

Publicités