Le navigateur Internet de Google, Chrome, installe dans votre ordinateur un traceur. Voici comment l´effacer.

Seulement trois semaines après sa diffusion, le navigateur-web de Google, est déjà en baisse de régime. Les chiffres parlent, 0,77% des internautes utilisent l’application Google, contre 0,85 %, la semaine dernière.

Vince Vizzaccaro, vice président des marchés en matière d’application web, déclare que "Chrome risque de voir sa popularité baisser et les chiffres hebdomadaires le reflètent parfaitement, bien que son utilisation ai été au dessus de 1% durant quelques heures après sa sortie".

Malgré cela, la sortie du navigateur a eu un impact sur ses concurrents: Firefox, Opéra et Netscape ont vu leur utilisation en diminution dés le 2 septembre, date de sortie de Chrome. Comme ses prédécesseurs, Chrome ne se voit pas préféré à Internet Explorer dans les entreprises et les administrations. Deux entités qui n’autorisent pas leurs employés à utiliser une alternative à l’outil Microsoft.

La difficile progression du butineur Google s’explique sans doute par la faible promotion autour du du navigateur indique Vizzacaro "Le seul effort marketing que j’ai vu, indique-t-il, était dans les liens sponsorisés de Google".

Il faut bien sur rappeler que pour l’instant, Chrome n’est qu’une version bêta. Un outil qui reste, pour ce qui concerne la sécurité, encore très vacillant.

Pour preuve, le numéro d’identification qui se cache dans chaque installation. Google sauvegarde un identifiant unique, dans votre ordinateur, lors de la mise en place de Chrome.

Cet identifiant est-il dangereux ? Google indique ceci dans sa page liée à la confidentialité Google Chrome : "Votre copie de Google Chrome inclut un ou plusieurs numéros d’application uniques. Ces numéros, ainsi que les informations relatives à l’installation de votre navigateur (par ex., numéro de version, langue), sont envoyés à Google lorsque vous installez et utilisez le produit pour la première fois et lorsque Google Chrome recherche automatiquement les mises à jour. Si vous choisissez de transmettre à Google des statistiques d’utilisation et des rapports d’erreur, le navigateur nous envoie également ces informations avec un numéro d’application unique. Les rapports d’erreur peuvent contenir des informations issues de fichiers, d’applications et de services qui étaient en cours d’exécution au moment du dysfonctionnement. Nous exploitons ces rapports d’erreur pour établir un diagnostic et essayer de résoudre les problèmes du navigateur. (…) Les informations que Google reçoit lorsque vous utilisez Google Chrome sont exploitées afin d’améliorer le fonctionnement de Google Chrome et des autres services Google."

Exemple d’utilisation d’information par Google

Voici un exemple d’entrée de journal pour une requête, via Google et Google Chrome, portant sur le mot « ZATAZ », suivie par une explication de ces différents éléments proposée par le géant américain :

123.45.67.89 – 23/Sep/2008 10:15:32 – http://www.google.fr/search?q=zataz – Firefox 1.0.7; Windows NT 5.1 – 740674ce2123e969. Pour Chrome il est de cette forme A12345678-12A4-1A34-123A-1ABCD23E45F6

* 123.45.67.89 désigne l’adresse IP attribuée à l’utilisateur par son fournisseur d’accès Internet. Selon le type d’accès utilisé, l’utilisateur est susceptible de se voir attribuer une adresse IP différente par son fournisseur à chaque connexion à Internet ;

* 23/SEP/2008 10:15:32 désigne la date et l’heure de la requête ;

* http://www.google.fr/search?q=zataz désigne l’URL demandée, contenant dans le cas présent, l’objet de la requête ;

* Firefox 1.0.7; Windows NT 5.1 désigne le navigateur et le système d’exploitation utilisés; et

* 740674ce2123a969 est le code unique du cookie attribué à un ordinateur donné lors de la première visite de l’utilisateur sur Google.

Les utilisateurs peuvent supprimer les cookies, auquel cas un nouveau cookie sera attribué lors d’une prochaine visite sur Google à partir du même ordinateur.

Un peu de Mercure au Chrome !

Deux possibilités pour annuler l’ID de Chrome. Pour ceux qui ne veulent pas utiliser un logiciel tiers pour effacer cet ID, il est possible de mettre les mains dans la pâte pour éradiquer manuellement ce numéro d’identification. Avec le bloc-note de votre choix, allez chercher le fichier User Data dans le répertoire Chrome. Il suffit d’effacer le code inscrit dans la partie : "user_experience_metrics", ligne "client_id". Le code est sous cette forme "A12345678-12A4-1A34-123A-1ABCD23E45F6". Attention, les mises à jour possible de Chrome pourra certainement remettre cet identifiant en place. Pour ceux qui ne veulent pas tripatouiller les fichiers de Chrome, un logiciel édité par une société allemande, AbelsSoft, propose de l’éradiquer. Il se nomme UnChrome.

Publicités