Notification avancée des mises à jour Microsoft de la semaine prochaine.

Microsoft prépare la sortie de 12 mises à jour de sécurité pour mardi, dont 7 classifiée comme critique et 5 classifiée comme importante.

– La première vulnérabilité, classifiée comme importante, affecte Windows 2000, Windows XP et Windows 2003. Cette vulnérabilité est relative à Active Directory et ADAM (Active Directory Application Mode) et permettrait des attaques du type déni de service (DoS). La mise à jour de sécurité nécessitera un redémarrage.

– La deuxième vulnérabilité, classifiée comme importante, affecte Windows Vista. Cette vulnérabilité permettrait des attaques du type déni de service (DoS). La mise à jour de sécurité nécessitera un redémarrage.

– La troisième vulnérabilité, classifiée comme importante, affecte affecte Windows 2000, Windows XP, Windows 2003 et Windows Vista. Cette vulnérabilité est relative à ISS (Internet Information Services) et permettrait d’obtenir de nouveaux privilèges. La mise à jour de sécurité nécessitera un redémarrage.

– La quatrième vulnérabilité, classifiée comme importante, affecte Windows XP et Windows 2003. Cette vulnérabilité est relative à ISS (Internet Information Services) et permettrait d’exécuter du code arbitraire à distance. La mise à jour ne nécessitera pas de redémarrage.

– La cinquième vulnérabilité, classifiée comme critique, affecte Windows XP, Windows 2003 et Windows Vista. Cette vulnérabilité permettrait d’exécuter du code arbitraire à distance. La mise à jour de sécurité nécessitera un redémarrage.

– La sixième vulnérabilité, classifiée comme critique, affecte Windows XP, Windows 2003, Windows Vista et Microsoft Office 2004 pour Mac. Cette vulnérabilité est relative à Microsoft Visual Basic et permettrait d’exécuter du code arbitraire à distance. La mise à jour de sécurité nécessitera un redémarrage.

– La septième vulnérabilité, classifiée comme critique, affecte  Windows 2000, Windows XP et Windows 2003. Cette vulnérabilité est relative à VBScript et JScript, et permettrait d’exécuter du code arbitraire à distance. La mise à jour de sécurité nécessitera un redémarrage.

– La huitième vulnérabilité, classifiée comme critique, affecte Windows 2000, Windows XP, Windows 2003 et Windows Vista. Cette vulnérabilité est relative à Internet Explorer et permettrait d’exécuter du code arbitraire à distance. La mise à jour de sécurité nécessitera un redémarrage.

– La neuvième vulnérabilité, classifiée comme importante, affecte Microsoft Works. Cette vulnérabilité permettrait d’exécuter du code arbitraire à distance. La mise à jour ne nécessitera pas de redémarrage.

– La dixième vulnérabilité, classifiée comme critique, affecte Microsoft Office Publisher 2000, 2002 et 2003. Cette vulnérabilité permettrait d’exécuter du code arbitraire à distance. La mise à jour ne nécessitera pas de redémarrage.

– La onzième vulnérabilité, classifiée comme critique, affecte Microsoft Office 2000, XP et 2003. Cette vulnérabilité permettrait d’exécuter du code arbitraire à distance.  La mise à jour ne nécessitera pas de redémarrage.

– La douzième et dernière vulnérabilité, classifiée comme critique, affecte Microsoft Word 2000, 2002, 2003 et Microsoft Office 2004 pour Mac. Cette vulnérabilité permettrait d’exécuter du code arbitraire à distance.  La mise à jour ne nécessitera pas de redémarrage. 

Publicités