Le commissaire allemand Peter Scharr estime que les adresses IP doivent être considérées comme une information personnelle et relever en tant que telle de la loi sur la vie privée. Scharr est le commissaire en charge du groupe des régulateurs de l’UE qui se penche sur la protection des données personnelles.

 

C’est telecomtv.com, relayé par nos confrères de datanews.be, qui rapporte les observations de l’allemand Peter Scharr au parlement européen. Il estime que les adresses IP sont souvent associées à des personnes individuelles et donc considérées comme des informations personnelles.

Le groupe prépare également un rapport sur les moteurs de recherche et va contrôler que ceux-ci respectent les règles européennes en matière de respect de la vie privée. En effet, certains d’entre eux, comme Yahoo ou Google, sont capables de cibler les internautes avec de la publicité. Ce qui ne serait peut-être plus possible avec une adresse IP considérée comme info personnelle.

Toujours selon data news, l’an dernier, l’UE a ainsi contraint Google à ne laisser les cookies sur les ordinateurs des utilisateurs finaux que 2 ans au lieu de 30. Ce qui ne satisfait que peu Peter Scharr puisque la longévité moyenne d’un ordinateur est précisément de deux ans.  D’un autre côté, l’internaute soupçonneux est en mesure de l’effacer, ce cookie.

Publicités