La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 5,65%, après une chute de 3,86% la veille. Il s’agit de son recul le plus important depuis le 11 septembre 2001. (Récit : P.-L. Viollat)

 

La Bourse de Singapour a ouvert mardi en baisse de 3,95%, après une dégringolade de plus de 6% la veille dans un contexte de crise boursière sur l’ensemble des places mondiales, selon les courtiers.
L’indice Straits Times a perdu 115,01 points à l’ouverture, soit 3,95% pour tomber à 2.802,14 points.
Lundi, la Bourse de Singapour avait dévissé de 6,03%, dans le sillage de la plupart des places boursières asiatiques, les investisseurs semblant craindre le pire pour l’économie américaine, malgré le plan de relance annoncé vendredi par le président George W. Bush.
Les autres bourses régionales ont également ouvert en fort recul: -4,60% à Tokyo, -3,6% à Séoul, -3,1% à Sydney.
A Tokyo, le Nikkei-225 a perdu 612.41 points, soit 4,60% pour descendre à 12.713,53 dans les 30 premières minutes des échanges. La veille il avait chuté de 3,86%.

Publicités