Après avoir annoncé la création de Google Knol, le concurrent de Wikipedia, Google se voit envahi par des cybersquatteurs.

Cybersquatteurs à l’assaut de Google. Les avocats de Google devraient rapidement mettre fin à cette course poursuite, mais l’affaire montre bien qu’une annonce n’est plus à prendre à la légère aujourd’hui.

Google a indiqué, le 14 décembre dernier lancer un concurrent de Wikipedia, l’encyclopédie universelle en ligne. Le nom de la création du géant américain de Mountain View, Google Knol. Google Inc va donc déposer le nom de domaine le 7 décembre et lacher ses communiqués de presse le 14. Il ne faudra pas bien longtemps pour voir l’ensemble des autres noms de domaines cybersquattés .net, .org, .info, .fr, … par des internautes qui espèrent ainsi gagner de l’argent en affichant, soit de la publicité, soit en revendant les dits noms de domaine. Petit bémol, GoogleKnol étant une marque déposée, cela ne fera pas un pli face aux juges. Des dizaines d’autres noms de domaines plus ou moins rapprochant ont été enregistrés (gooknol, gknol, …)

A noter que seul les suffixes Suisse (ch), Liechtenstein (li) et Réunion (re) sont libres. (Reda)

Publicités