72 % des réseaux d’entreprises de plus de 100 PC sont infectés, malgré la présence d’une protection antivirus.
22,97 % des particuliers sont infectés par des malwares, alors qu’ils ont installé un antivirus sur leur ordinateur. Ces données sont extraites d’une étude de PandaLabs visant à déterminer le niveau réel d’infection des ordinateurs des particuliers et des entreprises protégés par une solution de sécurité à jour.
Plus de 72 % des entreprises de plus de 100 PC ont des malwares actifs dans leur réseau. Ces données ont été recueillies lors de l’étude effectuée au deuxième trimestre de cette année par PandaLabs, le laboratoire d’analyse et de détection des malwares de Panda Security.
Réalisée entre mai et juin 2007, l’étude a porté sur plus de 1 200 entreprises protégées par une solution de sécurité.
L’objectif était de découvrir le nombre d’ordinateurs "protégés" qui étaient infectés, dans les environnements professionnels et personnels.
Dans cette étude, les experts de PandaLabs se sont également intéressés au type de protection installée sur les ordinateurs infectés. Ils ont découvert que 4,55 % des systèmes protégés par Computer Associates étaient infectés, tandis que pour les systèmes protégés par Trend Micro ce pourcentage s’élève à 4,3 %, pour Symantec 2,8 %, McAfee 2,28 % et enfin, 0,73 % pour Panda.
"Le changement des motivations des créateurs de malwares, qui se focalisent désormais sur des objectifs financiers, a entraîné une augmentation exponentielle du nombre de malwares en circulation. Les solutions de sécurité traditionnelles ne sont plus suffisantes, elles doivent être complétées par des audits périodiques en ligne, tels que Malware Radar. Cette solution est capable de détecter les menaces passées au travers des protections traditionnelles," explique Pedro Bustamante, conseiller technique de Panda Security.
Infections de malwares sur les ordinateurs des particuliers
Selon les données collectées lors de l’étude, seuls 37,45 % des utilisateurs ont une solution antimalware à jour installée sur leur ordinateur. Les autres ne sont pas protégés ou ont des solutions de sécurité qui ne sont plus à jour.
L’étude de PandaLabs a révélé que 22,97 % des ordinateurs familiaux avec une solution de sécurité à jour sont infectés par des malwares ; ce chiffre s’élève à 33,28 % sur les ordinateurs sans protection.
Types de malwares
Les adwares sont le type de code malveillant le plus détecté, tant dans les réseaux professionnels (63,04 %) que sur les PC des particuliers (54,50 %). En deuxième position, les chevaux de Troie représentent 12,57 % des malwares sur les PC professionnels et 15,46 % des ordinateurs domestiques. Les experts de PandaLabs ont également remarqué une hausse significative des chevaux de Troie bancaires, principalement dans les réseaux professionnels.
Le nombre de rootkits détectés sur les ordinateurs des entreprises et des familles a également augmenté, devenant la troisième menace la plus fréquente. Les rootkits sont utilisés par les cyber-criminels pour dissimuler les processus de codes malicieux et rendre leur détection plus difficile.
Le rapport de PandaLabs peut être téléchargé via cette adresse (document PDF).

Publicités