268.000 dossiers de donneurs de sang se retrouvent dans la nature après la disparition d’un ordinateur portable appartenant au Memorial Blood Centers.

Décidément, la perte de données sensibles appartenant à des tiers est devenue une grande mode en cette fin d’année. 268.000 dossiers de donneurs de sang se retrouvent dans la nature après la disparition d’un ordinateur portable appartenant au Memorial Blood Centers. L’association en charge de la collecte de sang dans les Etats du Minnesota et Wisconsin, depuis presque 60 ans, vient d’indiquer qu’un de ses ordinateurs avaient disparu avec un gros paquet de données privées sauvegardé sur son disque dur. Dans les informations, noms et Social Security. Des numéros sociaux qui permettraient à un pirate de s’ouvrir un compte en banque, par exemple. L’ordinateur aurait été volé le 28 novembre dernier.

Publicités