Les bases de données d’adresses e-mails se cachent dans des endroits assez étonnants. Voici quelques preuves qui ne vont pas rassurer les chasseurs de spammeurs.

Nous vous indiquions, hier, comment une société marketing diffusait des courriers non solicités sur le territoire Français tout en ne protégeant pas les adresses électroniques qu’elle utilisait. Voici quelques nouveaux exemples, toujours en France.

D’abord avec emlsrv.fr. Un domaine qui héberge la plateforme de routage MDWorks. "Cette plateforme éditée par la société Ediware est utilisée librement par nos client pour envoyer des campagnes emailing." explique le site. L’un de ses clients, ipt06.com, un inconnu Espagnol. Ce "client" indique permettre le désabonnement d’une base de données e-mails. Sauf que, comme le montre notre vidéo, le désabonnement ne semble pas être des plus efficace. Nous avons découvert qu’il suffisait de changer le numéro proposé dans l’url pour accéder à l’ensemble des adresses électroniques. Un peu d’astuce et un pirate pourrait automatiser l’aspiration des adresses électroniques.

 

Autre ambiance, mais même source de données possible pour publicitaires mal intentionnés. Une agence de Clamart (92) a tout simplement laissé en ligne une base de données de clients potentiels. Des clients à la recherche d’une solution marketing, par mel ou fax, pour vanter leurs produits et leurs marques. Cette agence a été contactée par la rédaction de zataz.com, elle n’a jamais répondu, et encore moins corrigé !

De nombreux cas similaires apparaissent, chaque semaine. Et autant le dire, les spammeurs ont encore de beaux jours devant eux !

Protéger vos adresses

Pour contrer les spammeurs, quelques petits conseils. D’abord ne donnez jamais votre adresse privée. Uniquement à des personnes de confiance. N’hésitez pas à faire un peu de formation familiale. Expliquez, entre autres, comment utiliser les options CCi lors de la diffusion de courrier. Le CCi permet de cacher les adresses de vos correspondants. Autre conseil, lors de votre inscription dans un site, un forum, … utilisez les services gratuits webmail (Google, Hotmail, …). Un mel par inscription. Ainsi, en cas d’abus, il vous suffit d’oublier/fermer le compte en question.

Publicités