Les impôts du Royaume-unis (HM Revenue and Customs) ont trouvé le moyen de – perdre – 25 millions de données appartenant à des citoyens de sa Gracieuse Majesté.
Belle pagaille de l’autre côté de la Manche. Paul Gray, le responsable du HM Revenue and Customs, les impôts britanniques, vient de démissionner. Il n’a pas batifolé avec les secrétaires. Il n’a pas volé d’argent. Non, son service a juste perdu 25 millions de données appartenant aux enfants du Royaume-Uni.

Des données « perdues » comprenant les noms, les adresses et les dates de naissance des enfants, ainsi que dans certains cas les coordonnées bancaires des parents réclamant des allocations familiales. Plus de 25 millions d’individus sont touchées par cette « perte ». Le président du HMRC a expliqué que les données étaient contenues dans des disques durs, envoyés par la poste au National Audit Office. En courrier simple.

Dans la foulée, la BBC vient d’annoncer qu’un CDRom, contenant 15,000 dossiers de retraités avait lui aussi été perdu.

Publicités