Depuis quelques jours un logiciel espion s’attaque aux utilisateurs du site de ventes aux enchères eBay. Déjà la troisième version.

eBay attire les pirates. Nous vous expliquions, le mois dernier, comment plusieurs failles (1) (2) (3) avaient permis à des pirates de piéger des membres d’eBay. Aujourd’hui, l’éditeur d’antivirus Symantec alerte les utilisateurs du site américain de ventes aux enchères de la présence, sur Internet, d’un code malicieux plutôt vicieux.

Depuis sa découverte, Bayrob, le nom de ce virus, a déjà été modifié par les pirates par trois fois. Une fois installé dans les ordinateurs, le virus télécharge de fausses pages eBay afin de piéger les potentiels utilisateurs du site américain.

Mission de ces pages pirates, intercepter les données de connexion des internautes piégés. Bayrob est connecté à une constellation de serveurs qui permettent les mises à jour. The Register expliquait, il y a peu, comment un internaute s’était fait voler 8,600 dollars. Le virus avait affiché de fausse pages de vendeurs de Jeep.

 

 

source zataz.

Publicités