Le nouveau hit de Nintendo, Super Mario Galaxy, détruit les consoles Wii équipées d’une puce. Voilà qui devrait calmer les ardeurs des copieurs.
Nintendo a trouvé une méthode toute simple pour contrer le piratage de sa console de salon Wii. Piéger un jeu très attendu, en l’occurrence, Super Mario Galaxy. Le jeu est sorti officiellement au Japon depuis le 1er novembre, Xavbox à testé la galette avec les deux seules puces qui sont actuellement capable de lancer des backups de ce jeu : la Wiikey et la D2ckey. Bilan intéressant, les pirates vont y perdre leurs dents. La mise à jour imposée par Super Mario Galaxy détruit les Wii modifiées. Si un copie arrive à tourner, Les chaînes Infos et Météo se démultiplient. Bref, les puces sont illicites et Nintendo a bien l’intention de le montrer.

Cette méthode « radicale » avait déjà été employée par Nintendo via la mise à jour du jeu Super Paper Mario.

XavBox propose, sur DailyMotion, de découvrir en vidéo les 9 premiéres minutes de ce jeu très attendu par les fans.

 

Update : Le groupe Winja a mis à jour sa puce, la Winja Deluxe, contre le "bug" du jeu Mario Galaxy. Etonnante rapidité !

Publicités